Logistep AG, une société suisse vendant ses services à des lobbys dangereux (MPAA, RIAA), s’amusait à espionner les utilisateurs de réseau P2P et collectionnait les adresses IP des personnes qui téléchargeaient des fichiers protégés par les lois sur la propriété intellectuelle.

Une fois qu’ils avaient réussi à identifier à qui appartenaient les adresses IP, ils envoyaient des demandes de rançon aux résidents suisses. La plupart des gens recevant ces lettres paniquaient et payaient, mais tout ce cinéma va prendre fin.

Le tribunal fédéral a délibéré le 8 Septembre 2010 et les juges ont décidé de dénoncer et de poursuivre pénalement Logistep AG et de demander l’arrestation de son directeur dans les plus brefs délais.

Cela ne rend pas le téléchargement légal et d’autres moyens peuvent être mis en oeuvre pour arrêter les personnes qui violent les droits d’auteur, mais cela évitent les abus de sociétés de cowboys…

Did you like this? Share it: